Le jour où tout a basculé...
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Marcus Pitsburg

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcus Pitsburg
~~Dark Angels || Niveau 5~~
avatar

Localisation : Sous-sol de l'Etat de New-York

MessageSujet: Marcus Pitsburg   Mar 23 Juin - 21:29

« Qui suis je ?







{ Nom de code/surnom: Marcus
{ Noms, prénoms: Pitsburg, Marcus
{ Âge: 52 ans
{ Origines: Irlandais
{ Spécialité/Profession: Ancien maire de Keeseville, NY – Leader des Dark Angels
{ Faction: Dark Angels
{ Nature: Mutant
{ Dons: Toucher empoisonné : Ce don, qui n’en était pas un à la base, permet à Marcus d’empoisonner les plantes et liquides qu’il touche ; le niveau d’empoisonnement affectant plus ou moins l’apparence et l’état de ces choses. Son venin maison n’a toujours pas d’antidote, ce qui l’arrange plutôt bien.

« Me reconnaitre.


    { Caractère: Marcus est un pur amour, amoureux des animaux et de la nature toujours plus verdoyante en ces jours heureux… Mais ne rêvons pas, les temps ne sont pas merveilleux et Marcus n’est pas comme ça, loin de là. Il est de ces hommes qui vous mettent mal à l’aise à la première occasion, exploitant chaque point faible pour faire plus mal, profitant de chaque défaillance pour augmenter son emprise. Il est fourbe et rusé, manipulateur ; il aime se complaire dans son intelligence supérieure qui lui a valu d’obtenir le poste de maire de Keeseville, dans l’Etat de New-York. Il n’est pas de ces hommes au caractère franchement amical ou jovial, mais il est un calculateur farouche qui sait profiter de toutes les occasions pour arriver à ses fins, manipulant avec aisance les personnes qui le rencontrent. Il reste sûr de lui en toute occasion, ne laissant pas la moindre opportunité à l’adversaire de retourner la situation en sa faveur.
    Mais les temps veulent que cet individu si diablement mauvais ait changé. Il serait devenu un fervent adorateur de Dieu et implorerai Sa divine miséricorde en ce temps obscurs, afin de sauver son âme et celle de ces adeptes, recréant un ordre nouveau pour une société nouvelle…
    Can people change ?

    { Physique: Marcus Pitsburg est un de ces hommes qui en impose. Il n’est pas forcément musclé, il ne l’est même que très légèrement, vestiges d’une jeunesse à jamais enterrée. Du haut de ses 52 ans, il possède une aura ébouriffante et un charisme que d’aucuns qualifient de saint (au dire de certains de ses partisans). Il arbore une tignasse encore bien garnie pour son âge, tournant de plus en plus vers l’argenté et un œil intelligent ; son demi-sourire fait qu’il a un visage qui rend bien son intelligence et sa continuelle interrogation, réflexion profonde sur son environnement. D’habitude habillé d’un style chic et cher, il ne change que rarement de style vestimentaire, aimant toujours se sentir supérieur au reste de la populace ; mais sa fonction de meneur l’oblige parfois à se rapprocher de ses brebis, adoptant leur look et leurs coutumes. Sa diction est parfaite, chose idéale pour un orateur de son envergure et ses origines outre-Atlantique ne transpirent pas par ses pores ; et il se garde bien d’en étaler la vérité.

    { Plus grande peur:

« Histoire.


    { Famille:

    { Histoire: (Sujet à modification : premier jet) Marcus Pitsburg n’est pas né en Amérique comme son nom pourrait le faire croire ; il a vu le jour à Mullingar, en Irlande. Il n’y est pas resté énormément de temps puisque c’est lorsqu’il fêta ses sept ans que ses parents, à cours de travail à l’époque, décidèrent de faire le grand voyage en se rendant sur le continent où tout est possible.
    Dès son plus jeune âge, Marcus dévoilait des dons naturels au discours ; ses camarades de classe l’écoutaient toujours raconter des histoires, toutes plus incroyables les unes que les autres, contre une partie, voire l’intégralité de leur goûter. Déjà à cette époque, il était calculateur, méticuleux et intelligent. Ses points à l’école reflétaient extrêmement bien sa propension à l’explication et au discours. Ses professeurs mêmes étaient sous le charme de cet enfant qui savait parler, qui savait imposer sa présence et ses idées ; cet enfant pour le moins précoce. Représentant de classe, président du club des orateurs de l’école, gagnant du concours des jeunes de la politique, ce garçon a remporté de nombreux succès dès sa première année aux U.S.A. Et sa popularité s’en allait croissant au lycée. Les sportifs ne l’aimaient pas, les filles ne le trouvaient pas particulièrement beau, mais il savait leur parler, comme à chacun. Mais en face de lui, tout le monde se taisait, l’écoutant parler avec admiration, tombant dans une sorte de contemplation ininterrompue, pour son plus grand plaisir. Mais jusque là il n’était pas un mutant, il n’était qu’un simple élève de lycée, ayant sauté quelques années. Son don lui rapportait ce qu’il désirait le plus : la renommée et la reconnaissance, et il nourrissait le rêve secret d’être à la tête de la nation étoilée…
    Jusqu’au jour où, il ne sût trop comment ni pourquoi, lors d’une de ses narration dans le parc avoisinant le lycée, la végétation alentour se fanât ; la source provenait du point où il se trouvait assis et l’herbe, les fleurs et les arbres alentours commençaient à dépérir à une vitesse fulgurante, comme si l’été, l’automne et l’hiver passaient en quelques secondes. L’herbe séchait, les fleurs se fanaient et les arbres noircissaient. Mais lorsqu’il dit à ses auditeurs que tout allait bien, tout le monde fût rassuré… c’était son don, la persuasion.
    Quelques jours plus tard, plusieurs des personnes ayant assisté au phénomène furent malades, selon les médecins par intoxication. Une enquête un peu plus poussée sur la pollution environnante signalait que la source d’eau à proximité était souillée par un poison biologique proche du cyanure et une concentration énorme de ce produit à l’endroit où le groupe s’était trouvé quelques jours auparavant ; ceux-ci furent tous admis en clinique pour des examens.
    C’est à 16 ans qu’il entra à l’université. Son intelligence était toujours aussi développée et son sens du discours toujours aussi aiguisé, ce qui lui permit d’atteindre des hauts rangs dans l’université où il suivait des une formation en sciences politiques. Tout se déroulait bien pour lui, son don d’orateur lui servant encore chaque jour, toujours plus développé, le rendant unique et faisant de lui le centre de l’attention de toute l’université ; il était le chouchou de ses professeurs, il avait beaucoup d’aventures et toujours des ennemis passifs dans la gent masculine.
    Mais un jour, en pleine extase verbale, au restaurant à draguer une fille qui, disons-le franchement l’excitait, le phénomène depuis longtemps oublié resurgit. La fille à qui il avait servi un verre de vin eut un malaise et fût emmenée à l’hôpital ; heureusement, elle avait été empoisonnée sans trop de gravité, c’est ce qui mit les médecins sur la voie de l’intoxication alimentaire. Mais les phénomènes étranges apparaissaient à une fréquence de plus en plus courte ; lorsqu’il s’appuyait sur un arbre au parc, celui-ci mourait ; lorsqu’il se baignait dans le lac, les poissons flottaient à la surface, morts, l’eau devenant de plus en plus verdâtre à mesure qu’il restait dedans. Il ne contrôlait pas son pouvoir, il empoisonnait toutes les choses qu’il touchait.
    C’est un jour où un jeune joueur de football américain local le défia qu’il prit conscience de la limite de son pouvoir. Il était menacé d’abord verbalement par le jeune homme, puis agressé physiquement, l’adversaire se défoulant dans une pluie de coups. Mais Marcus était encore jeune et toujours sûr de lui, d’autant plus qu’il possédait maintenant un pouvoir qui l’élevait au rang d’un dieu : il pouvait contrôler la vie ou la mort… Mais c’est lorsqu’il remarqua que l’herbe au sol était en état de mort qu’il comprit que son pouvoir avait une limite : il ne peut empoisonner que les liquides et la flore…

    Les années ont passé, Marcus ne changea pas malgré l’agression. D’ailleurs il avait gagné en faisant renvoyer le joueur de l’université. Il était arrivé à sa trentaine et avait terminé des études en sciences politiques et en droit, le tout avec une facilité déconcertante. Il était retourné où il avait grandi, à Keerseville, NY ; il y commença une carrière de fonctionnaire de mairie, puis, après quelques années et le temps que la bourgade le connaisse, il se présenta au mayorat. Il fût élu avec pas moins de 80% des voix, et le tout sans triche, juste avec la verve et son don inné à convaincre. Mais ses desseins n’étaient pas glorieux ; il courrait pour l’argent, imposant indirectement sa loi sur la ville et dirigeant une organisation mafieuse du nom de Night Wings, les ailes de la nuit dont il se disait contre, devant les citoyens mais dont il tirait secrètement les ficelles. Sa popularité grandissait bien que la mafia de la bourgade continuait ses méfaits quotidiens. Et cela dura 19 ans…

    Puis l’explosion, la fin de la fin. L’Etat de new-York était proche de Big Apple et était aux premières loges pour la radiation ; heureusement pour lui et sa cour, il possédait un abri antiatomique dans les bois alentours. Lui et ceux qui s’y étaient réfugiés y sont resté trois longs mois, enfermés dans un dédale de couloirs souterrains ; peu d’entre eux furent touchés par les radiations... seuls ceux qui sont sortis au grand air ont été affectés par les crasses qui polluaient l’air. Les informations qui filtraient de l’extérieur parlaient d’un massacre dans la région ; les Sorteurs comme on les appelait en sous-sol témoignèrent du paysage apocalyptique de la région, la forêt environnante étant totalement morte. C’est à partir de là que Marcus changea radicalement. Il décida que la communauté devait rester en sous-sol, créant ainsi une cité nommée Underground Paradise. Selon lui, tout cela n’était que le châtiment divin qui s’est abattu sur les hommes et femmes indignes du pardon de Dieu ; les survivants devraient vivre une vie de pardon afin de recevoir la clémence du Tout Puissant. Marcus s’autoproclame chef de cette communauté qui sera appelée Dark Angels et règne avec une poigne de fer sur ces brebis qui doivent être guidées sur le droit chemin, toute désobéissance étant sévèrement punie.



« Infection.


    { Niveau: 4/10

    { Symptômes découverts: Aucun

« Derrière l'écran.


    « Avatar: Alan Rickman
    « Niveau de présence: Autant que faire ce peut !
    « Avez-vous lut le règlement ?: Oui
    « Comment avez-vous connu le Forum ?: Matthew Hawking Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quidditch-game.forumotion.com/forum.htm
Christopher Creed
~~Solitaire || Niveau 4~~
avatar


Little more about you
Relations:

MessageSujet: Re: Marcus Pitsburg   Mar 23 Juin - 21:58

Re-Bienvenue xD

Tu as bien sût cerner le perso de Marcus. Je n'ai franchement rien à dire du tout. Bien sur : Validé !

_________________
[list]
Pretty, Evil, Vindicative... [/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcus Pitsburg
~~Dark Angels || Niveau 5~~
avatar

Localisation : Sous-sol de l'Etat de New-York

MessageSujet: Re: Marcus Pitsburg   Mar 23 Juin - 22:06

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quidditch-game.forumotion.com/forum.htm
James Oxod
~~Solitaire || Niveau 4~~
avatar


Little more about you
Relations:

MessageSujet: Re: Marcus Pitsburg   Mer 24 Juin - 11:27

Bienvenue =]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shanon O'Callagan
~~Solitaire || Niveau 4~~
avatar


Little more about you
Relations:

MessageSujet: Re: Marcus Pitsburg   Mer 24 Juin - 13:47

Encore toi!!
Bienvenue au personnage!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marcus Pitsburg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcus Pitsburg
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'exosquelette de Marcus Wright
» [Malte, Marcus] Garden of love
» Joyeux anniversaire marcus!
» Marcus Aemilius Lépide
» Marcus Keef

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-Men : Earth Extinction :: At first :: ■ Welcome to Hell :: Présentations validées-
Sauter vers: